jeudi 10 août 2017

Une année d'observation ?

Ahh, avoir du temps...

Souvent, la réponse aux difficultés de changement de vie, c'est d'avoir du temps. Oui, cela nécéssite des changements profond d'habitudes, d'organisation, de besoins... Ce n'est pas vraiment le sujet, je voulais parler de la chance de s'offrir une année "à ne pas faire" lors d'une installation agricole.

En 2016, j'ai écouté les conseils d'amis en prenant le temps d'observer, ce qui n'est pas toujours simple face aux besoins et aux regards...

Cette occasion de prendre le temps m'a permis de participer à des formations spécialisées (agronomie, insectes, permaculture, etc...), de tisser des liens en profitant de la vie locale, de faire des essais (méthodes de cultures, qualité du sol, produits transformés...), et surtout, de changer de regard en moi même pour aller vraiment vers ce que j'ai envie de faire. Ce dernier point fut de loin le plus important !

Bien sur, prendre temps d'observer les plantes,, les insectes, le sol, ses microbes, les interactions... Observer le vivant !



Découverte du Lampyre (ver luisant) en chasse !
Voici donc un prédateur intéressant !

Lampyre femelle (seul le mâle adulte devient volant)

Après un an de formation en maraîchage, j'ai la tête pleine de près-conçu. L'approche globale me ressemblait, mais les techniques envisagées n'etaient pas vraiment cohérente avec mes envies et besoins profonds.

Essais en "Bio intensif" (avec travail du sol)
J'en étais à l'achat d'un motoculteur et de ces outils, d'un forage, ou encore à une pensée anti-plastique par exemple. Voila déjà 2 zones dangereuses : Investissement et fermeture d'esprit.

Le temps de cette année 2016 m'a donnée les clefs techniques et l’apaisement en moi même, pour aller vers ce que je suis.
Quelques fleurs sauvages au Chant des Graines
Finalement, j'évite un maximum les investissements, privilégiant des solutions peu coûteuses (autoconstruction, récup, techniques différentes...).

Autoconstruction serre bioclimatique : 15m x 4m = 500€ en tout


Une année d’émerveillements, d'étonnements, de découvertes...


Qu'est-ce ? sortes de mousses ? Trouvés en zone humide, si vous avez une idée..

Un décomposeur du bois (dont j'oubli le nom...)

Chrysalide floue mais joli...














Assez naturellement, chaque éléments du projets a trouvé sa cohérence, ses interactions.
Ne pas utiliser d'outils de travail du sol m'a permis d'aller plus loin sur le plan technique, d'avoir un beau support pédagogique, puis une meilleurs bio-diversité. Aussi d'expérimenter des techniques, de diminuer le temps de travail, de m'émerveiller en travaillant...  Tant de choses qui font parti de l’élan pour lequel j'ai décidé de changer de vie...
Détail Orchis



J'ai donc passé cette année 2016 à "prendre le temps".

Ce que je retiens d'essentielle sur moi même : Il faut rester ouvert, ne pas se laisser "découragé" par ce que pensent les autres, ni trop influencé. Prendre le temps d'écouter ce qui est vivant en nous, cultiver notre unicité, plutôt que d'essayer de corresponde à quelque chose de défini ;)

Ce que je retiens d'essentielle sur la nature : Elle est très diversifiée et coopère à tout les niveau, bien plus qu'elle ne semble en compétition. Partout de la coopération, et chaque élément de l'éco-système participe au fonctionnement de l'ensemble !
Chacun est interdépendant, dans une masse de diversification qui permet une certaine résistance (résilience).

Une belle leçon à retenir pour nous, qui sommes des êtres de la nature...

Ainsi, je transmet le conseil que l'on m'a offert : Si vous pouvez vous le permettre, prenez une année entière pour observer votre lieu d'installation...


C'est d'ailleurs un principe souvent préconisé en permaculture.

3 variétés d’orchidées sur la prairie


Permaculture

mercredi 9 août 2017

Printemps 2017

Le temps passe et le projet qui avance



Le projet continu à prendre sa place, dans une forme qui me correspond bien.
Petites productions diversifiées, méthodes coopératives avec la nature, plaisirs, expérimentations, transmission, lien social...


Les stratégies de cultures ont données de bons résultats, aucun travail du sol mécanisé (ni même à la main, je fais travailler les microbes), très peu d'arrosage, aucun désherbage, peu de fumier... Certes une baisse de rendement par plante, mais des saveurs prononcées, des plantes riches et saines, pour un rendement global très satisfaisant.

Agrégats sous paillage sans travail du sol


Je tiens à dire une fois de plus que mes prix parfois plus élevés qu'en conventionnel, ne sont pas dues à la bio, mais au principe de commerce équitable, pour une juste rémunération du travail agricole. Je crois que si nous voulons de la bonne nourriture, qui respecte la terre et les hommes, il faut accepter de payer un peu plus chère nos produits, idem pour les objets d’ailleurs. Néanmoins, je prépare une solution d'adhésion afin de permetre aux plus modèstes de payer un peu moins chère, notez qu'un échange est toujours possible aussi.
Au passage cette année, Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône Alpes, a décidé de retirer la plus part des subventions aux associations qui œuvrent pour l'agriculture paysanne biologique. De lourdes pertes pour des groupements qui aident à changer les pratiques. L'idée est de reverser ces subventions à ceux qui veulent produire de la bio industrielle à l'export... Dans une région pionnière, ou le tissu des bio associatif devrait être une fierté, aidant de nombreux paysans, voila les politiques qui décident de changer la donne, contre l'élan citoyen... Un exemple, l'atelier paysan - "coopérative d'autoconstruction", a perdu 100% des subventions (70 000€)... L'asso diffuse des plants et permet aux agriculteurs d’apprendre, inventer, construire de nouveaux outils à prix très abordable... Une triste nouvelle pour une association qui est franchement géniale et utile. En regardant la carte des "autoconstructeurs", on se rend compte que la zone historique de l'association (Drome) regorge maintenant de paysan qui construisent leurs outils...

 
Ca ne détruira pas les élans, l'atelier continu ;)



Ce printemps, nous avons vendu des plants de 12 variétés de tomates anciennes, des courges, courgettes, concombres, salades et autres variétés potagères traditionnelles avec des aromatiques. Mais aussi des transformations : Crème de marron, sirops de marron, et un produit qui a vite été en rupture : le pesto d'ail des ours, issu de cueillettes sauvages !


Pour le pesto, il s'agit d'une recette sans pasteurisation, afin de préserver saveur et nutriments, en plus d'un process spécifique, j'abaisse le PH sous 4.2 pour éviter tout risque de toxine botulique, évitant sel et cuisson, pour notre plus grand plaisir :)

1700 plants de légumes furent bichonnés sous la mini pépinière "bio-climatique" auto-construite. 600 pour la vente et au moins 700 pour les cultures (le reste pour les limaces! pas trop virulentes cette année). Nous n'avons pas tout vendu, des réponses de mairies sont venues trop tardivement pour avoir d'autres marchés alentours (je note la non réponse du maire de Charvieu-Chavagneux, pourtant en pleine campagne électorale, trop occupé surement à "se faire respecter" Cf. slogan aux législatives... moué...).



Nous étions néanmoins présent sur le marché de Crémieu (mercredi matin) et Morestel (samedi matin), des moments de ventes, mais aussi d'échanges et de rencontres forts agréables.


Grace au SEL des Lauzes, un réseau d'échange local autour de Crémieu, j'ai pu demander un coup de main pour finir la pépinière. Il fallait installer la bâche, travail impossible seul...
Pépinière bio-climatique
Merci à la réactivité du réseau, en une semaine, nous voila 5 au travail, bravo. Si vous habitez la zone, n’hésitez pas à participer à ce beau réseau d'échange (cliquez sur le lien).


Coté transmission, plusieurs établissements scolaires sont venu profiter de l'accueil pédagogique, notamment le Club Nature du collège Lamartine, qui sont venu régulièrement. L'occasion de transmettre les valeurs du projet, de connecter à la nature, à la coopération et à nos richesses intérieures.

CP à la découverte d'insectes

Je remercie ceux qui m'on fait confiance, notamment l'école primaire de Charvieu-Chavagnieux, venue avec 3 classes, et tout particulièrement M. Filipozzi de Crémieu, qui m'a confié une belle mission avec un groupe d’élèves pour qui l'éducation national est en échec sur le plan scolaire. Un suivis d'un an, pour transmettre plus en profondeur, participer à changer de regards, proposer d'autres pistes de réflexions sur les possibles... Et se faire plaisir en travaillant la terre, faire des sirops de nos récoltes, etc... Reprendre confiance !


Malgré la reprise du projet un peu tard, avec une trésorerie à sec, la pente fut remonté grâce à tout ceux qui y on participé en achetant mes produits - MERCI.

Et un grand merci aux petites mains qui sont venu donner un coup de pouce :)


Zone de culture sur paillage sans travail du sol (tomates & courges)

Reprise du marché de Crémieu très bientôt !
Mini concombre


Il est prévu d'y vendre principalement des tomates, courgettes, courges, pomme de terre.
Normalement, du Ketchup artisanal (à tester!), coulis de tomate, lacto-fermentation, et autres petites transfo, au fur et à mesure :)

Tomates anciennes


A venir :


Vente à la ferme du 17 au 21 Août (10h à 19h)


Porte ouverte le Samedi 23 septembre à l'occasion de l'événement 
"Manger Bio et Local c'est l'idéal "
Au programme : visite, vente de paniers (sur commande), repas partagé, ateliers adultes et enfants puis discutions autour d'un verre. 10h-19h, entrée libre.



Des ateliers sont en cours de préparation, les dates bientôt !

mardi 8 novembre 2016

Atelier Cosmetique Nov-dec

Le Chant des Graines vous propose de nouvelles dates pour
l'atelier cosmétique "faites les vous-même" !
Le MARDI 29 Novembre et le SAMEDI 3 Décembre.
Horaires :  10h - 16h à la ferme (Crémieu).
Repas partagé (tiré du sac), atelier limité à 6 personnes par journée.

Au programme :

            → Bonnes pratiques de fabrication
            → Bases théoriques des recettes et utilisations
            → Matériel nécessaire et fournisseurs
            → Fabrications (produits 100 % naturel) :

                - 1 Baume de soins  (irritations, piqures, petites plaies/brulures,...)
                     Calendula, Millepertuis, Lavande Aspic, ...

                - 2 Huiles de massage (coups, douleurs, inflammations / relaxation, détente, nourrissante)
                     Argan, Arnica, Amande douce, …

                - 1 Stick à lèvres (protecteur et nourrissant)
                     Coco, karité, Cire d'abeille, …

Uniquement des huiles végétales pures de qualité, Macérations de plantes, Huiles Essentielles et Cire d'Abeille, le tout en bio bien sur !
Possibilité d'ajustement des recettes en fonction du groupe.

40€ la journée avec les produits (matières, flacons réutilisables et rémunération)
Tarif solidaire à 35€ pour chômeurs, RSA, etc...

Venez comprendre les principes pour faire vos propres cosmétiques, adaptés à votre peau, vos envies et vos besoins ! Une belle idée cadeau sur mesure pour vous et pour vos proches... Une rencontre conviviale en toute simplicité.

Réservation et questions par mail LeChantDesGraines@gmail.com
Directement via le formulaire du blog
Ou par téléphone 06 01 88 70 58

dimanche 28 août 2016

Logo tout frais tout beau

Ca y est, bonne nouvelle, le logo Le Chant des Graines vient d'être créé !
L'occasion de fêter le millier de visites sur le blog ;)


Merci à l'auteure - Tiphaine, ma sœur qui découvre ces talents de dessinatrice - et qui a bien assurée !

J'en profite pour prévenir qu'un atelier de confection de cosmétiques aura lieu en Septembre, un des deux derniers wk surement. Nous ferons des baumes (petites plaies, brulures, musculaire, respiratoire), stick à lèvre pour l'hiver, éventuellement un dentifrice; à voir avec les inscrits.
Vous pouvez nous contacter si vous souhaitez participer ou avoir des infos; le tarif reste à définir mais nous souhaitons que cette activité reste abordable et donne envie de faire soit même de petits remèdes :)

Aussi, un nouvel atelier sur la semence aura lieu à la bibliothèque de Crémieu le 9 Septembre.
Plus d'info ici dans quelques jours...

D'ici là, belle semaine à tous ;)

vendredi 17 juin 2016

Mûrier du ver à soie: récolte et transformation des fruits




Description de cette image, également commentée ci-après



Avant de nous installer à Crémieu, j'avais à disposition, avec mon père, un verger dans le Sud Isère. Je n'y suis pas restée longtemps, mais le temps nécessaire pour avoir récolté quelques fruits et aider mon père à quelques aménagements.

Ce verger est assez diversifié avec entre autres des mûriers, ceux des vers à soie.

Mûrier blanc, mûrier noir - Propriétés et utilisations: 

Autrefois cultivé pour son feuillage employé principalement pour l'élevage des vers à soie, utilisé comme fourrage pour le bétail. Son bois dur est très recherché en ébénisterie et marqueterie pour ses couleurs allant du jaune citrine au noir, en passant par divers ocres, utilisé aussi dans la fabrication de la pâte à papier. Dans la pharmacopée chinoise "sang shen" préparées et conservées sous forme de pâte est réputée tonique et dépurative et traite aussi l'anxiété, les insomnies, les vertiges et les problèmes liés à l'acouphène. L'écorce amère et purgative est prescrite dans les pharmacopées traditionnelles comme vermifuge, le feuillage réputé être fébrifuge (baisse de la fièvre) était prescrit aussi pour traiter et soulager les rages de dents.


L'occasion pour moi de faire de la transformation car c'est un arbre qui donne beaucoup de fruits qui ne se conservent pas. Je me rappelle les avoir récoltées le week-end de la fête des mères l'année dernière, qu'elles étaient bien sucrées et que je les avais mises en bocaux à Montmorot, dans le laboratoire de transformation du centre de formation agricole dans lequel je me trouvais à ce moment la. Les confitures et sirops avaient eu beaucoup de succès.


Cette année, j'ai pu, une nouvelle fois, aller les cueillir avec mon père. Elles sont arrivées plus tard, la récolte s'est faite le 15 juin, et je dois avouer qu'avec cette météo pénible, elles manquent de soleil, de sucre et de saveur. Mais elles sont la, et quand même bonnes. C'est un fruit que nous ne trouvons pas souvent, hormis séché dans certains magasins bio.

Me voila donc avec 14 kilos à transformer au Chant des Graines.







C'est prêt! Nous proposons des pots de 240g de confiture de mûres noires et des bouteilles de 25cl de coulis!




N'hésitez pas à nous faire signe car les quantités sont limitées, il y en a pas mal de réservées déjà.


Petite idée recette que j'aime beaucoup alors je partage:

Tapioca au lait avec coulis de mûres, très facile et rapide
Pour 5 petits ramequins voici les ingrédients:

1/2 l de lait (pour une recette 100% végétale on peut essayer avec du lait de riz ou de coco)
75g de tapioca
2 càs de sucre (perso je ne sucre pas, car le coulis est déjà bien sucré)
Coulis de fruits
Un zeste d'amour

Faire chauffer le lait, verser dedans le tapioca en pluie fine, laisser cuire 8 min en remuant de temps en temps afin d'éviter que ça colle au fond de la casserole. Verser dans les ramequins et napper de coulis de mûres. Mettez-y tout votre cœur et laisser refroidir dans un endroit frais. C'est prêt!

Voila, passez une bonne journée!

A très vite

Marie


dimanche 5 juin 2016

Une petite pause au Chant des Graines

Ola Ola !!!!

Les beaux jours s'installent et nous sommes heureux de vous proposer une pause au jardin. Installez-vous dans la prairie, face à la forêt, et profitez du lieu en toute quiétude, loin des commerces de la ville !

Nous vous proposerons des boissons, fraîches ou chaudes, avec une petite sucrerie, à prix libre*, histoire de partager un moment convivial, de vous faire découvrir le lieu et le projet ou simplement pour vous ressourcer entre amis...
En compagnie du chant des oiseaux.
 




Profitez-en, il reste encore des plants de tomates!

A venir: plants de basilic





*
Le prix libre est un principe selon lequel chacun fixe librement le prix qu'il souhaite payer - en fonction de sa satisfaction globale et de ses moyens - en connaissant le prix de revient, et le temps de travail si besoin.
... En conscience, donc. 

N’hésitez pas à nous contacter pour être sur de notre présence !

Nous ne serons pas sur la ferme du 12 au 20 Juin et du 17 au 25 Juillet.






vendredi 3 juin 2016

Ça zinzinule au Chant des Graines

Les oiseaux nous remplissent de belles mélodies, des nuages de pollen traversent la prairie, la belle saison s'installe en douceur... Le Chant Des Graines est aux aguets !


Le montage de la pépinière a bien avancé, grâce à de bons coups de main de nos proches, merci ! Il ne reste que le bâchage et les ouvertures. Nous souhaitons organiser un chantier collectif pour tendre correctement la bâche, que les volontaires n'hésitent pas à nous faire signe !
Atelier découpe bois avec JD et Marie




Dani et Vincent en pleine réflexion

Il y a beaucoup d'idées pour optimiser la circulation de l'air et encaisser les pics de températures :
Réserves d'eau à l’intérieur, murs et allées en pierres, puits canadien, ouvertures hautes et basses...
Jojo, le gardien des tomates

Pour finir, un peu de désherbage pour Galinette... la chouette ;)